Entrez vos mots clés

Possédés (Les). La possession démoniaque chez les primitifs, dans l’antiquité..1927

Possédés (Les). La possession démoniaque chez les primitifs, dans l’antiquité..1927

40,00

1 en stock

Comparer
1 en stock ND .

Description

Oesterreich (T.K.) :

Possédés (Les). La possession démoniaque chez les primitifs, dans l’antiquité, au moyen-âge et dans la civilisation moderne. Traduit de l’allemand avec l’autorisation de l’auteur par René Sudre.

Paris, Payot, 1927 ; in-8, broché ; 478 pp.

 
. Edition originale de la traduction française. Nature de la possession : changements de la physionomie, de la voix, de la force musculaire, etc. Etat subjectif : force somnambulique de la possession, forme lucide ; autosuggestion ; expulsion des esprits possesseurs ; exorcismes. Extension des états de possession et leur importance au point de vue de la psychologie des religions : chez les peuples primitifs (Afrique, Kabylie, Afrique du Sud, en Asie, chez les Batacs…) ; dans les civilisations supérieures (Egypte, Grèce, Christianisme, Juifs ; la Cabbale ; Syrie ; les sorcières ; zooanthropie ; France, Angleterre, Russie, Amérique) ; le Catholicisme, le Protestantisme, le spiritisme ; Juifs d’Europe orientale ; Indes, Siam, Birmanie, Chine, Japon, Egypte, Arabie, Abyssinie. Possessions artificielle et volontaire : primitifs, chamanisme, Afrique, Indonésie, Océanie, Indiens d’Amérique ; la Pythie ; prêtres ; oracle ; Sibylles ; Dionysos ; Bacchantes ; Mystères ; Egypte ; Inde ; Chine ; esprits serpents ; etc